Projet éducatif

cousins-australie

 Sommaire
1. La création de Cousins, son origine 4. Les règles de vie
    et son champ d’action 5. L’équipe d’encadrement
2. Les valeurs et principes éducatifs 6. Finalités
3. Le mode de fonctionnement

 

1. En 1988 fut créée COUSINS pour répondre à la spécificité des vacances pour les mineurs.

L’objet de celle-ci est de promouvoir et de favoriser, à travers l’organisation d’activités de tourisme, d’éducation et de formation, les rencontres et la connaissance des populations du monde et ce, tant vis-à-vis des enfants que des adultes. La vie de l’enfant est rythmée par sa croissance, sa vie familiale, sa scolarité, ses loisirs.

A travers les séjours de vacances à l’étranger que nous organisons pour les enfants et principalement les adolescents, nous souhaitons faire en sorte qu’ils puissent vivre des vacances inoubliables !

Ceux-ci nous sont envoyés par des collectivités territoriales, des comités d’entreprises ou s’inscrivent à titre individuel.

2. Des valeurs sont à la base de notre action en faveur des enfants et de la jeunesse :cousins-australie

Des valeurs sont à la base de notre action en faveur des enfants et de la jeunesse :

  • La reconnaissance de l’enfant en tant qu’être social à part entière, ce qui lui confère des droits et des devoirs à l’égard de la société,
  • Le respect des besoins individuels au sein de la collectivité et l’adaptation des fonctionnements à ses besoins,
  • Assurer la sécurité morale et physique des participants,
  • La nécessité de ne plus seulement agir pour lui mais avec lui, sur son présent et son devenir,
  • La prise en compte des inégalités, des spécificités et des différences, en refusant toute pratique discriminatoire d’ordre social, sexiste, raciste ou religieux.

Notre projet retient une multiplicité d’objectifs centrés sur le bien-être de l’enfant, de l’adolescent, la construction de sa personnalité et l’incitation à prendre sa place dans la vie sociale.

Notre action s’attache ainsi à  contribuer à l’épanouissement de l’enfant, rechercher son plaisir et permettre ainsi son devenir. L’adolescence est une période délicate, la transition entre l’enfant et l’adulte n’est pas toujours facile, les nombreux changements qui s’opèrent entraînent des perturbations dans les repères de l’enfant lui demandant d’en trouver d’autres, ceci tant au point de vue physique, psychologique, que physiologique. En intervenant durant cette période nous devons tout particulièrement y être attentifs.

Notre projet :

  • C’est de lui proposer de participer à un séjour adapté à son âge, de découvrir de nouvelles activités, de partager la vie d’un groupe dans un cadre déterminé.
  • Le contexte devra lui permettre de participer à la réalisation du projet.
  • Il est important que le choix du séjour soit effectué par le jeune et pas seulement par ses parents ce qui peut présenter un désaccord avec les désirs du participant le mettant en situation de manque d’intérêts vis à vis de ce qui peut lui être proposé.
  • Favoriser la découverte, l’expression et le développement harmonieux de la personnalité, des potentialités physiques par la pratique d’activités variées, sportives et de loisirs, intellectuelles et affectives,
  • Inciter l’enfant/l’adolescent à forger sa propre réflexion, stimuler son sens critique,
  • C’est tout d’abord présenter et expliquer les règles de vie et les « us et coutumes » des pays visités qui peuvent présenter des différences culturelles importantes. Le fait de ne pas connaître ou de mal interpréter peut avoir des conséquences nuisibles au bon déroulement du séjour en harmonie avec la population locale.
  • Permettre à l’enfant une participation active et consciente à la vie sociale et éveiller son sens des responsabilités,
  • La vie d’un groupe ainsi que la vie au sein de ce groupe ne s’improvise pas. Il doit être établi des règles (négociées ou non) mais acceptées par tous qui vont permettre à chacun de trouver sa place et pouvoir avoir un rôle à jouer.
  • Le fait de vivre en groupe présente des contraintes que certains auront du mal à accepter, il faudra être vigilant afin que personne ne se sente exclu ou défavorisé.
  • La participation de chacun à la vie collective va demander de s’impliquer dans le choix des menus, l’achat des denrées (tout en tenant compte des impératifs budgétaires) la préparation des repas mais aussi dans le rangement.
  • Le fait que chacun participe va favoriser la socialisation et l’entraide et nous pouvons penser que l’ambiance au sein du groupe ne pourra en être que meilleure.
  • Favoriser l’autonomie, en permettant à chacun de pouvoir s’exprimer dans un climat d’écoute et de confiance, donner les moyens aux jeunes d’effectuer des choix pour déterminer les activités et visites à réaliser, faire en sorte qu’ils deviennent les acteurs de leurs vacances.
  • Donner à l’adolescent le sens des valeurs morales et sociales en lui faisant vivre les notions de liberté, d’amitié, d’égalité, de solidarité et de paix. Le respect d’autrui et de ses différences lui donneront une autre approche que celle de l’exclusion, de l’intolérance.
  • Relier l’enfant à la fois à son passé, son histoire et à son présent en lui faisant découvrir d’autres pays, d’autres cultures et leur environnement naturel, économique, social et technique,
  • Favoriser son ouverture sur le monde par des échanges propres à un enrichissement mutuel.

3. Mode de fonctionnement et mise en place des objectifs

Ces objectifs vont être développés à travers les séjours dont la durée est variable de 1 à 3 semaines.

Déroulement

Nous proposons des circuits déjà construits qui servent de base et évitent certains écueils comme le fait de vouloir tout voir et parcourir ainsi de trop grandes distances qui finissent par donner l’impression que l’on n’a rien vu et rencontrer personne.

La durée des étapes est variable selon l’intérêt que les régions ou sites visités représentent. Toutefois nous essayons de rester au moins 2 jours si possibles 3 sur chaque site de manière à ce que les participants puissent « se poser ». Le fait de monter et démonter des tentes et déplacer un camp ne représente que peu d’intérêt en soi, il est donc préférable dans la mesure du possible d’en limiter le nombre. Par ailleurs en restant plusieurs jours sur le même site, il est plus facile de rencontrer d’autres personnes et d’avoir des échanges.

Activités

cousins-canoe

A chaque étape, des activités et/ou visites sont prévues. Certaines seront obligatoires car spécifiques ce qui les rend incontournables, d’autres seront proposées aux jeunes qui devront déterminer celles qui leur correspondent le plus.

Les visites ou activités culturelles ne sont pas celles qui attirent le plus les adolescents, elles ne sont pas pour autant à négliger, même si l’enthousiasme et le résultat immédiat ne sont pas forcément très positifs, mais nous ne pouvons présumer des analyses qu’ils pourront faire par la suite.

Pour qu’ils apprécient une visite ou une activité le rôle de l’équipe est prépondérant. Une équipe motivée tant par son discours que son entrain et son intérêt lors de la dite visite sera plus suivie que l’équipe qui le fait parce qu’il faut le faire.

Transport

Ce paramètre est essentiel dans des circuits itinérants, il est donc nécessaire de faire en sorte d’intégrer ces moments comme faisant partie intégrante du séjour. Il ne s’agit pas uniquement d’aller d’un point A à un point B. Ces journées ne sont pas forcément « perdues », pour ne pas les subir il est important de les préparer. Réguler la vie du groupe, découvrir un paysage, anticiper les prochains jours sont des points qui peuvent faire partie de ces journées.

Nous privilégions les déplacements en autobus dans la mesure où les effectifs le permettent.

Ce moyen présente les avantages suivants:

  • sécurité accrue
  • meilleure connaissance des emplacements et itinéraires par les chauffeurs locaux
  • convivialité et homogénéité du groupe plus importantes
  • rythme de vie semblable pour l’équipe et les jeunes (tout le monde peut se reposer en même temps ou s’amuser selon les besoins).

Il se peut que 2 groupes soient amenés à utiliser le même autobus pour les grands trajets ce qui peut avoir des inconvénients qu’il faut plutôt considérer comme positifs comme la rencontre et les échanges pour les jeunes entre eux, mais aussi pour les équipes.

Dans le cas où le circuit impliquerait la conduite par les membres de l’équipe il est important d’essayer de conserver le même rythme entre les jeunes et les adultes (faire en sorte qu’ils ne dorment pas tout le trajet pendant que l’adulte conduit et une fois arrivé l’adulte est fatigué et les jeunes en pleine forme …). Nous ne souhaitons pas de performances de la part des équipes et la sécurité doit rester omniprésente au besoin il est toujours possible de multiplier les arrêts.

cousins-usa

Éviter les départs trop tardifs le matin qui induisent une arrivée tardive avec installation tardive, repas confectionné rapidement et soirée qui va soit être moyenne en raison de la fatigue, soit durer tard et de ce fait le phénomène se reproduit le lendemain et ainsi de suite jusqu’à ce que le programme des journées en soit modifié (par manque de temps et horaires « inadaptés »…).

Tenter d’éviter la formation de sous-groupes qui pourrait nuire à la dynamique globale ; pour cela, inciter les jeunes à changer régulièrement de places et de véhicules.

Pour les circuits qui utilisent les transports locaux faire attention à la cohabitation (occupation de l’espace, bruit important pouvant déplaire aux autres passagers (trajet de nuit).

Il est important de noter que si ce moyen de transport est retenu c’est aussi pour la particularité qu’il représente et qu’il doit être vécu comme tel, aussi bien pour ses bons que ses mauvais côtés.

Budget

Chaque équipe aura la gestion d’un budget pour l’alimentation et l’éducatif. Les montants sont différents en fonction de la destination et de la durée du séjour pour l’éducatif notamment. En général l’organisme aura procédé aux règlements des hébergements et des transports.

Les budgets sont donnés dans la devise locale et la comptabilité sera rédigée dans cette monnaie.

Le budget consacré à l’urgence est à réserver à exclusivement aux problèmes de santé, en cas d’autres problèmes inhérents au bon fonctionnement du séjour, le responsable devra prendre contact avec l’organisme afin de déterminer la meilleure solution pour y remédier.

L’hygiène

Pendant le séjour nous devons veiller à l’hygiène des jeunes même pour les adolescents. Une douche par jour est prévue, et un assistant sanitaire surveillera l’état de santé de chacun.

Mais nous devons être aussi attentifs à l’hygiène alimentaire en demandant aux équipes de tout mettre en œuvre pour respecter un équilibre dans l’élaboration des menus.

4. Les règles de vie

Bien que chaque équipe détermine son propre fonctionnement (élaboration d’un projet pédagogique par équipe), nous souhaitons que chaque groupe parte sur des bases identiques concernant les principes qui régiront la vie collective.

  • La consommation de cigarettes est à réduire au maximum, toutefois nous ne pouvons pas envisager l’interdiction totale (fumer en cachette pose des problèmes de sécurité : incendie, sortie nocturne …) donc mettre en place des consignes et ne pas oublier la gestion des mégots.
  • Interdiction totale pour tous les enfants et pré – adolescents (retirer le paquet).
  • Interdiction sous peine d’exclusion de consommer des drogues et de l’alcool.
  • Relation sexuelle fortement déconseillée, nous ne fournissons pas de préservatifs afin de ne pas être en contradiction avec le discours – toutefois en cas de risque important de passage à l’acte, une information plus personnelle s’établira notamment avec la jeune fille et il faudra s’assurer qu’en dernier recours le couple utilise un préservatif.
  • En aucun cas un adolescent ne devra se baigner seul (sans la présence d’un adulte).
  • Aucune baignade de nuit ne peut être organisée.
  • Les vols sont particulièrement nuisibles à la bonne ambiance d’un groupe, donc tout faire pour les éviter.
    Tout d’abord, nous pensons que c’est plus délicat de voler son copain ou sa copine ! Donc plus le groupe sera soudé et plus les adolescents seront respectueux les uns des autres, moins ils seront tentés de commettre une action qui pourrait nuire à l’un d’entre eux. Si cela arrive malgré tout, ne pas baisser les bras, ne pas rajouter au désarroi de la victime le sentiment d’injustice et de culpabilité du fait qu’il n’aurait pas du laisser « traîner » ceci ou cela. Il n’est pas non plus de notre compétence d’organiser des fouilles ! au cas où nous souhaiterions vérifier le contenu des sacs, les faire vider par leurs propriétaires sans exception et en toute discrétion. Avant d’y recourir pensez aux conséquences sur la vie du groupe mais aussi sur les retours du séjour.

Le coucher – le repos

Un des grands plaisirs des adolescents et de pouvoir se coucher le plus tard possible ! symbole de réussite de vacances … Chaque équipe devra permettre à chacun de dormir selon ses besoins, la fatigue est un facteur de nuisance pour le groupe incident (voir accident) – énervement, réaction incontrôlée… Quelle que soit l’heure déterminée la présence d’au moins un adulte est indispensable au moment du coucher afin que celui-ci soit bien réel et qu’il se passe au mieux. Quel que soit le type d’hébergement, il est prévu non mixte et doit le rester. Pas de contre indication pour une nuit à la « belle étoile » si présence d’un adulte.

L’explication et l’application de ces concepts seront laissée à l’initiative des équipes qui intégrera les règles de vie inhérentes à la spécificité du séjour et à leur mode de fonctionnement (pour les horaires, services, repas, rangement, vaisselle, …).

5. L’équipe d’encadrement

Le choix de l’équipe est important pour la réalisation de nos projets.

Nous devons recruter des personnes qui partagent non seulement les valeurs auxquelles nous tenons mais également nos conceptions des voyages et de leurs organisations.

cousins-surf

Les critères pour postuler sont :

  • Être âgé de plus de 22 ans, ce qui devrait permettre d’avoir plus de maturité et de recul pour faire face à tout type de situation que l’on peut rencontrer lors d’un séjour itinérant et de surcroît à l’étranger.
  • Être titulaire du BAFA ou BAFD (ou équivalent)
  • Être titulaire de l’AFPS (ou équivalent)
  • Avoir une expérience auprès du public adolescent ou en camp itinérant

La composition de l’équipe se fait selon les critères suivants :

  • Le directeur choisit une partie de son équipe et l’autre est fournie par l’organisme par l’apport d’un « ancien ».
  • Nous ne souhaitons pas faire partir une équipe entièrement nouvelle.
  • Une équipe composée de personnes qui ne connaissent pas va demander plus de remise en question de la part de chacun, et de ne pas reproduire toujours les mêmes choses. Des personnalités différentes peuvent ainsi mieux répondre aux différentes demandes. Nous demandons à nos équipes d’être disponibles et à l’écoute des jeunes.

Rôle de chacun

L’équipe forme un tout. Elle œuvre en commun pour le bon déroulement du séjour et pour permettre aux enfants/adolescents de passer des vacances inoubliables.

Le directeur sera plus particulièrement en charge :

  • du respect du projet pédagogique
  • de la gestion du budget
  • des relations avec l’organisme
  • de prendre du recul afin d’analyser les difficultés pour pouvoir y pallier.

Un membre de l’équipe remplira les fonctions d’assistant sanitaire, il veillera plus particulièrement :

  • que chacun demeure en bonne santé, vigilant dés les premiers symptômes, et attentif au contexte (froid, coup de soleil) en étant le plus prévenant possible
  • que les traitements éventuels soient bien pris
  • d’être disponible au moins matin et soir pour effectuer les soins
  • d’être à l’écoute des problèmes dont certains seraient amenés à lui parler
  • de pratiquer la langue anglaise afin de pouvoir traduire le cas échéant une consultation médicale

Toutefois ce dernier n’est pas médecin et ne pourra pas donner des médicaments. Il devra consulter un professionnel dés que le problème aura duré plus d’une demi-journée.

6. Ce projet éducatif n’a qu’une vocation :

Se réaliser dans les projets des équipes et marquer ainsi notre volonté de relier sans cesse nos pratiques de terrain aux orientations définies.

Informations légales  |  Plan du site  |  Crédits photos     ©2014 COUSINS - Grands voyages et belles rencontres
Cousins.travel : le site des séjours et voyages pour les jeunes et ados